Le principe d'injection breveté de la GiGrow empêche de noyer les plantes et permet une meilleure oxygénation.

 

Cette meilleure oxygénation et le peu d’accumulation de résidus de sels permettent une croissance optimisée.

 

Ce principe produit moins d’humidité inutile, ce qui empêche la propagation d’insectes ravageurs et de maladies.

Le système GiGrow n'est pas hydroponique. Il fonctionne sur un principe breveté du goutte-à-goutte, sans recirculation des liquides.

 

Une quantité exacte de liquide est injectée précisément dans chaque cube, lorsque la plante se trouve inversée. Ce fonctionnement diminue et optimise la quantité d'engrais, d'eau ou autre liquide nécessaire à la culture.

 

Chaque dalle est un jardin séparé empêchant la propagation de maladies.

 

Les dalles sont faites en acier inoxydable ne libérant aucun contaminant.

 

Les liquides sont en contenant fermé. Comme ils ne sont jamais exposés à la lumière, aucune algue ne se développe dans le bassin couvert.

Ingénieux et écoresponsable!

 

Ajustement du pH et du niveau en ppm dans le bassin couvert beaucoup moins fréquent puisque le liquide ne recircule pas.

 

Photosynthèse à son maximum car la lumière de l'ampoule est dirigée directement sur les plantes sans être réfléchie.

 

Chaleur évacuée par un tube de verre, réduisant l'assèchement des plantes et les brûlures au bout des feuilles.

 

Dans la GiGrow, les plants peuvent atteindre 18’’. Et il est possible de pratiquer différentes cultures : kale, basilic, salade, fines herbes, cultures de niche, fleurs comestibles, etc...

 

Très autonome, la GiGrow est facile d'utilisation.

 

 

Culture par inondation vs culture par injection en roue.

Culture par inondation en roue**

Culture par injection Gigrow en roue

20 ml ou moins de résiduel.

 

Vous avez de l'oxygène en quantité dans le cube puisque des petites quantités de fertilisants sont injectées.

Le cube se draine difficilement à cause de la rotation.

 

Oxygène en quantité. Le peu de liquide résiduel se repartit dans le cube en tournant.

Puisque le cube se draine peu, il y a peu d'oxygène. le sechage des cubes est long et difficile.

 

Oxygène en quantité, très peu d'accumulation de sels. Oxygénation très rapide des racines. Croissance optimisée. Arrosage automatisé plus fréquent.

Une fois le long séchage accompli, la plante commence à recevoir de l'oxygène à ses racines. Cependant, les sels se sont accumulés. Donc, il faut rinçer abondement les cubes en contaminant le fertilisant recirculé.

530 ml liquide

 

Petite quantité de liquide

 

330 ml de résiduel superflu que la plante n'absorbe pas.

 

Forte accumulation de sels.

 

Très peu d'accumulation de sels

 

**La culture par inondation est beaucoup moins environnementale. Elle utilise une grande quantité de liquide qui est ensuite jetée. Elle produit beaucoup de déchets de fertilisants usés nocifs à l'environnement quotidiennement.

 

 

2016 tous droits réservés -  fait par marilyn-dumont.com

Recevez notre Infolettre